PRIncipes mortels
 

J'ai écrit le squelette de ce roman en 1993, mais il m'aura fallu presque dix-sept ans pour m'y mettre réellement. A l'époque, Daniel Magne et Lisa Heslin n'étaient même pas encore dans les yeux de leur père !

Il s'agit d'une histoire très noire, un drame familial dans un huis-clos que j'ai voulu le plus serré possible, afin de générer une ambiance à couper au couteau.

Je l'ai écrit en trois mois, de juin à aout 2010, dès la fin de la rédaction de « Quatre racines blanches ». C'est dire s'il était mûr, sachant que pour chacun des autres il m'a fallu au moins neuf mois de travail...

Cette période a été un véritable rêve tant les mots semblaient vouloir littéralement jaillir du clavier. Un peu comme si ce roman était déjà écrit dans ma mémoire bien avant que je le commence...




LE PITCH...

Juillet 2011.

Dans une ferme abandonnée, au fin fond de la Creuse, un homme désespéré s’apprête à mourir seul. Avant de s’avancer vers la mort, plus de trente ans après le drame qui a anéanti sa famille, il a voulu revenir sur les lieux où le destin, cruel, lui a tendu le piège le plus insoutenable qui soit:

La trahison.